La recherche sur le populisme et l’extrême droite en Europe et aux Etats-Unis vise à identifier, localiser, décrire et définir correctement les groupes, partis, discours et valeurs jugés contraires ou hostiles à la démocratie.

Dans cette perspective, Démocratie recense, classe et compare les données disponibles en la matière sur le plan européen et états-unien.

Le travail est coordonné par Jérôme Jamin et passe par trois types d’activités :

– l’invitation au sein de l’Université de Liège de différents experts dans le domaine de l’étude du racisme, de la xénophobie et de l’antisémitisme d’une part, et dans le domaine de l’étude du populisme, de la droite radicale et de l’extrême droite d’autre part;

– la rédaction de plusieurs articles sur l’évolution du discours d’extrême droite;

– la dispense d’un cours intitulé « Populisme et extrême droite en Europe et aux Etats-Unis » depuis octobre 2013.

Les enseignements

Pour les pays-membres de l’Union européenne, l’attention est portée essentiellement sur :

– le Front national français (FN), l’évolution de son discours depuis sa création en 1972 et son influence sur les autres partis politiques, ainsi que les liens entre les catholiques intégristes et le FN en France depuis sa création ; le Parti populaire et les enjeux du populisme à droite du spectre politique en Belgique francophone ;

– le Vlaams Belang flamand (VB) et la question du cordon sanitaire d’une part, la place du VB au sein du mouvement national flamand au regard de l’émergence de la NVA d’autre part ;

– le British National Party britannique ;

– le nationalisme ethnique de la Ligue du Nord en Italie ;

– l’islam et la laïcité dans le discours du Parti de la liberté aux Pays-Bas;

– Jobbik en Hongrie;

– Aube dorée en Grèce.

 

Jobbik_LogoPour l’Union européenne, l’attention est portée sur les différentes tentatives de structuration du populisme et de l’extrême droite au niveau du Parlement européen. Les partis politiques concernés se sont regroupés par le biais de différentes structures en vue de fédérer les fonds disponibles et d’agir ensemble lorsque c’est possible.

 

Si l’agenda le permet, une leçon est consacrée à l’univers idéologique d’Anders Breivik et au lien entre le « marxisme culturel » et « l’islamisation de l’Europe » dans son manifeste. La leçon est inspirée de la conférence donnée par Jérôme Jamin à Northampton sur le même sujet : « Cultural Marxism in the Anglo-Saxon radical right literature » :

– écouter la conférence de Jérôme Jamin;

– découvrir le Manifeste d’Anders Breivik.

 

Pour les Etats-Unis, l’attention est portée sur le populisme en tant que type de discours qui a animé toute l’histoire politique américaine des origines à nos jours au-delà des clivages et des partis politiques ; la droite religieuse (Religious Right) et son influence sur le Parti républicain ; la droite xénophobe dont les mouvements patriotes (Patriot Movement), le Tea Party et les Milices citoyennes armées ; le paléo-conservatisme et le nativisme et son influence sur le Parti républicain ; le nationalisme blanc et la droite radicale dont les mouvements néofascistes et néonazis ainsi que le Ku Klux Klan.

Sous réserve, une conférence sur le populiste de gauche Huey Long, sénateur et gouverneur de la Louisiane dans les années 30, est organisée.

Bibliographie exhaustive sur le populisme et l’extrême droite : cliquez ici!

Articles de Jérôme Jamin en partie en accès libre

– un article « Anders Breivik et le ‘marxisme culturel’ : Etats-Unis/Europe » in Amnis, Revue de civilisation contemporaine Europes / Amériques

– une entrée « Bouc émissaire » in Taguieff P.-A., Dictionnaire historique et critique du racisme, Paris : Presses universitaires de France, 2013.

– un article « 30 ans de lutte contre le racisme en Belgique : bilan et perspectives » in La Revue Nouvelle, avril 2013, Bruxelles.

– un ouvrage universitaire consacré au populisme et l’extrême droite en Europe et aux Etats-Unis en français et plus particulièrement le chapitre consacré au populisme et le chapitre consacré à Pat Buchanan : « L’imaginaire du complot. Discours d’extrême droite en France et aux Etats-Unis » de Jérôme Jamin (Amsterdam University Press, 2009)

Consultez l’ouvrage en Open access / Accès libre ou le compte-rendu sur le site Reflexions.

– un article publié dans The Public Eye, la revue de Political Research Associates : « The Extreme Right in Europe. Fascist or mainstream? »

– un article « The Producerist Narrative in Right-wing Flanders » (in (E-book) Why is Flanders leaning more to the right, Wallonia more to the left ?, Re-Bel Inititative, 2011, University Foundation).

– un article publié dans la revue Vacarme « Vieilles pratiques, nouveaux visages. Geert Wilders et l’extrême droite en Europe »

– un article « Image du peuple, image de l’élite » (in Les nouveaux habits du populisme (dossier spécial), Politique Revue de débats, N°75, 2012).

Autres articles de Jérôme Jamin en accès payant

– « The ideology of the British National Party » in The UK’s political landscape in the 21st century: players, strategies, stakes (dossier coordonné par David Haigron, MCF Université de Caen),  Revue Lisa – Littératures, histoire des idées, images, sociétés du monde anglophone, CLEO, EHESS, CNRS, (à paraître).

– « Populism and extreme right. Looking for a definition » in Mammone A., Godin E. and Jenkins, Varieties of Right-Wing Extremism in Europe. New York : Routledge, 2012.

– « Extreme-right discourse in Belgium: a comparative regional approach » in Mammone A., Godin E. and Jenkins,  Mapping the Far Right in Contemporary Europe Local, National, Comparative, Transnational. New York : Routledge, 2012.

– « Radicalismes et extrémismes de droite » in Bouhon F. et Reuchamps M. (2012), Les systèmes électoraux de la Belgique, Louvain-la-Neuve : Bruylant.

Autres sources

– un article sur le Tea Party aux Etats-Unis de Arun Gupta intitulé « The Tea Party : The New Populism » et également publié dans The Public Eye

– un dossier sur la montée de l’extrême droite en Europe dans la Libre Belgique et un entretien avec Jean-Yves Camus