Depuis 2015, les Études américaines ont lancé « Democracy in America », un cours de Master donné par le Professeur Jamin en anglais et qui porte sur la vie politique aux États-Unis. Un regard particulier est adopté sur les questions qui touchent à la dynamique démocratique, à ses valeurs et à ses institutions.

 

A l’issue du cours, les étudiants acquièrent une bonne connaissance des institutions politiques aux États-Unis (État fédéral et États fédérés), des principaux acteurs et des clivages idéologiques qui traversent la société. Un regard plus approfondi est porté sur la question des droits de l’homme, la politique étrangère et les relations internationales.

 

À cette époque a également débuté le « Seminar : Classics in political science ». Un cours de 3e année de bachelier en sciences politiques donné par le Professeur Jamin. Il associe la présentation d’une œuvre considérée comme un classique de la science politique, avec l’introduction progressive d’une langue étrangère (en l’occurrence l’anglais) dans le processus de compréhension et d’appropriation de l’ouvrage par les étudiants.

 

Le séminaire porte sur l’étude d’un livre considéré comme le « texte sacré de la fondation constitutionnelle américaine » : The Federalist.

 

Plus connu sous le nom de The Federalist Papers ou Le Fédéraliste en français, il s’agit d’un recueil de 85 articles de journaux rédigés par Alexander Hamilton, James Madison et John Jay, publiés sous le pseudonyme Publius dans la presse new-yorkaise entre 1787 et 1788 afin de convaincre les citoyens des bienfaits de la nouvelle Constitution des États-Unis.

 

 

 

Le Pari de la liberté

La matière du cours à assimiler en vue de l’évaluation repose d’une part sur le contenu des leçons, et d’autre part sur la lecture obligatoire de l’ouvrage de David Mongoin, « Le pari de la liberté : Étude sur Le Fédéraliste ». Il est demandé aux étudiants de lire intégralement l’ouvrage et de présenter oralement et en anglais un chapitre devant la classe. Les présentations sont suivies d’un débat entre les étudiants.

 

 

Le cours est divisé en quatre parties qui permettent le passage progressif du français vers l’anglais :

  1.  Les premières séances d’introduction sont données en français sous forme ex cathedra.
  2. Des séances de permanence visant à l’accompagnement des étudiants dans la préparation de leurs travaux se font en français et en anglais, avec un appui des professeurs de langue.
  3. Les présentations des travaux devant la classe se font en anglais comme le débat qui suit.
  4. La conclusion du cours est donnée en anglais par le Professeur Jamin.